Pavillons et drapeaux, comment faire son choix ?

Pavillons

Publié le : 01 décembre 20227 mins de lecture

Pour le grand public, un pavillon et un drapeau paraissent le même à première vue. Chacun d’eux possède tout de même des particularités non négligeables selon les usages prévus. En fonction de vos besoins alors, les pavillons peuvent convenir davantage que les drapeaux ou vice versa. Il est facile de tomber dans la confusion. Il arrive même que l’on pense que l’un comme l’autre peut faire toujours l’affaire. Néanmoins, en puisant au fond, vous allez découvrir des détails notables entre les pavillons et les drapeaux. Voici tout ce qu’il faut en savoir.

Un drapeau pour afficher son identité

Dès que le terme « drapeau » est évoqué, la plupart des gens pensent directement à un pays. En effet, il s’agit d’une symbolisation propre à chaque nation, qui permet de l’identifier aisément. Par ailleurs, il existe des organisations, des établissements, des sociétés, etc. qui peuvent également se servir d’un drapeau pour les représenter. Par définition, les drapeaux sont formés par deux éléments : un mât appelé aussi une hampe ou une traverse, et un tissu de couleur et/ou de sérigraphie. Le pavillon représente le tissu des drapeaux. Par défaut, les connaisseurs parlent de pavillon standard qui se réfère à un tissu disposé de façon horizontale sur son mât. Sur un drapeau, il y a plusieurs possibilités concernant la position du tissu et de la hampe : verticale et inclinée. Il faut cependant noter que les drapeaux doivent disposer des dimensions normalisées. Il vous est possible d’en avoir un aperçu des multiples modèles sur des sites comme doublet.fr. Sur le marché, vous pouvez juste trouver l’image d’un emblème sur un tissu. Néanmoins, sachez que les caractéristiques du mât méritent une attention. Plus précisément, vous pouvez entendre d’autres appellations comme un baudrier ou un porte-drapeau à la place du mât. Tout dépend du style souhaité pour mettre en avant votre identité. 

Un pavillon pour des utilisations commerciales

D’autres appellations peuvent encore compliquer la différenciation entre les pavillons et les drapeaux. À titre d’exemple, il y a l’oriflamme, la bannière ou encore la guirlande. Ce qui explique que la description du pavillon convient plus à des utilisations commerciales. Si votre drapeau est censé afficher le logo et/ou le slogan de votre entreprise, un pavillon peut indiquer les produits et les services que vous vendez. D’ailleurs, la conception du pavillon du monde n’est pas imposée à des normes dimensionnelles. Vous avez libre cours quant à sa taille ainsi qu’à sa forme. Vous pouvez, par exemple, rencontrer des oriflammes en forme de plume ou de gouttes d’eau. L’utilisation d’un pavillon a donc pour objectif la visibilité et l’attraction des regards. Effectivement, des établissements et des entreprises n’hésitent pas à tendre verticalement leur pavillon sur les espaces publics en vue d’atteindre les objectifs fixés. Pour une telle utilisation, le drapeau est appelé « kakémono ». Certains professionnels misent même sur la guirlande afin de garantir un meilleur effet de visibilité. La guirlande se compose de plusieurs pavillons montés entre eux via une drisse ou un biais. Cette technique de communication trouve son intérêt aussi bien lors d’un salon, d’une foire, d’une exposition, etc. qu’au quotidien sur des emplacements appropriés.

Un usage intérieur ou extérieur du drapeau et du pavillon

Dans certains cas, le pavillon représente juste le tissu doté de deux anneaux pour son accrochage. Pour un drapeau, le tissu se doit ainsi de respecter divers critères comme la résistance aux intempéries. Vous devez alors connaître les différentes finitions possibles pour un pavillon. La maille 155 g, par exemple, est conçue dans le but de résister aux aléas de la météo. Si vous habitez ou prévoyez un usage dans un endroit venté, la maille ajourée 115 g saura convenir mieux. Si vous avez besoin d’un drapeau de table, c’est-à-dire un usage intérieur, il faudra opter pour une maille légère. Celle-ci accueille très bien les impressions grâce à son caractère ignifuge. Vous pouvez également vous tourner vers le taffetas selon que vous avez envie d’un rendu satiné et éclatant. En outre, pour une installation extérieure, il vaut mieux s’orienter vers un tissu durable tel que le polyester. En sélectionnant une configuration micro perforée, votre pavillon du monde profitera d’une meilleure résistance au mauvais temps ainsi qu’aux déchirures. Lors du choix d’un pavillon, prenez aussi en compte la durée de son utilisation. Pour deux ou trois jours, les drapeaux en papier avec une tige plastique peuvent satisfaire un grand nombre d’utilisateurs. Mais l’esthétique doit être mis en avant pour des projets de décoration intérieure de votre local, par exemple.

Un choix en fonction des circonstances et de ses propres besoins

Outre l’affichage de votre identité, de vos produits ou vos services, un drapeau trouve aussi une grande utilité durant des événements comme une manifestation publique ou encore une compétition sportive. D’une part, il y a les petits formats qui sont tout aussi légers. Ils sont idéaux pour soutenir une équipe pendant un match, par exemple. Pour ce faire, des conceptions en papier ou en tissu, et un plastique suffisent largement. D’autre part, vous pouvez vous diriger vers les grands formats de pavillon du monde. Une telle configuration permet des projets comme la suspension sur une façade de bâtiment. Pour des établissements comme des consulats, des écoles, des casernes de pompiers, concevoir un pavillon grand format placé sur une façade ou une devanture est fortement recommandé. D’autres variantes peuvent être déterminantes sur le choix de drapeaux et de pavillons. À titre d’exemple, lors d’une course de voiture, lors d’une randonnée ou encore à la plage, un drapeau autant qu’un pavillon s’avèrent indispensables pour indiquer des informations. Sur un bateau, un drapeau et un pavillon servent à montrer les mêmes informations. En d’autres termes, ils véhiculent l’identité du navire ainsi que celle de l’équipage. Dans le cas où un bateau décide de réaliser des publicités à travers des tissus supportés par un mât, il va s’agir d’un pavillon du monde. Ici, un tissu répondant à l’utilisation dans l’environnement marin, tel que le polyester avec une maille de 130 g/m², est de mise.

Les caractéristiques techniques qui distinguent le badge MIFARE
Conseils pour réussir son stand de salon professionnel

Plan du site